information radio arc en ciel

BULLETIN DECEMBRE 2016


Toute l’équipe de Radio Arc en Ciel, ses animateurs, ses bénévoles, son personnel et les membres du Conseil d’administration, vous souhaitent
une très Joyeuse Fête de Noël et tous ses voeux pour l’année 2017.
Nous voulons vous offrir simplement ces deux peintures de la Nativité dans ce bulletin, pour vous aider à entrer dans la contemplation pour ce temps de Noël à l’Epiphanie en passant par la fête de la Mère de Dieu et de la journée pour la Paix… Deux images qui accompagneront les émissions que nous allons vous proposer. De tout coeur avec vous, Tous les membres de Radio Arc en Ciel


NoEl « Gloire à Dieu au plus haut des cieux et paix sur terre aux hommes qu’il aime»

luc, 2-14

sur la route de la Conversion écologique

Pape François

Noël et l’Arbre de Vie.
L’ Année Sainte de la Miséricorde s’est clôturée avec un envoi en mission : vivre chaque jour la Miséricorde.
Le Pape François a apporté une touche qui marquera son pontificat en nous invitant à vivre chaque jour les conseils évangéliques – qui sont traditionnellement au nombre de 14 – auxquels il en a rajouté un, celui de la préservation de la planète.
C’est dans cet élan que le diocèse a proposé une démarche dès l’Avent pour que nous puissions prendre de plus en plus conscience de l’urgence de chercher un équilibre harmonieux de vie avec notre environnement. Ainsi, à notre recherche d’un meilleur « vivre ensemble » nous devons rajouter, et « en harmonie avec la création ». L’église nous appelle à vivre une vraie « conversion écologique », et le mot conversion n’est pas anodin. Il s’agit de changer notre comportement de destructeur de la planète en un comportement respectueux de celle-ci. Il ne s’agit pas de suivre la tendance ou la mode, mais de se réapproprier les belles traditions bibliques qui nous enseignent que Dieu plaça l’Homme au milieu d’un jardin - son environnement avec lequel il grandit et le lieu où il Le rencontre. Il s’agit en réalité d’un chemin spirituel. Le siècle des Lumières, l’ère industrielle et aujourd’hui le monde connecté n’auraient-ils pas estimé l’Homme comme capable de tout dominer et de tout transformer, de tout réparer et de tout soigner, jusqu’à le rendre ivre de ses prouesses pour devenir inconscient de sa propre nature et de sa réalité écologique ? Respecter la Création, vivre en recherchant une harmonie avec notre environnement, notre planète, c’est reconnaître le Créateur dans sa générosité, et c’est rechercher comment vivre dans une relation juste avec tous les êtres vivants et avec tous nos semblables avec qui nous devons partager l’espace de vie et les richesses de notre planète – qui appartiennent à tous et à chacun – avec le souci de la transmettre aux générations futures. A quoi bon l’« Homme augmenté » s’il devait vivre sur une poubelle planétaire et ses villes martyres ? Ce sont les véritables questions sous-jacentes de l’encyclique du Pape François « notre maison commune » (Laudato Si). Ses questions et ses propositions bouleversent la pensée politique de notre temps et dérangent les puissants.
En se préparant à fêter la naissance de l’Enfant de Bethléem, nous trouverons un sens nouveau à un détail laissé par saint Luc dans son récit – il n’y avait plus de place dans la «salle (maison) commune». Marie et Joseph ont dû trouver un refuge ailleurs - dans une mangeoire.
Le message du Christ viendrait-il aujourd’hui encore nous interroger sur cette « maison commune » ? Y trouverait-Il une place, Lui par qui «rien ne fut « ? Les hommes l’ont-ils entretenue et respectée ? Chacun y trouve t-il sa place ?
Ce sont là des questions qui nous viennent lorsqu’il nous est proposé la « conversion écologique » : retrouver la dimension transcendante de la planète et du cosmos, qui sont remis entre les mains de l’homme, pour y vivre et pour s’épanouir en Paix. Dans le récit de la Genèse, l’Arbre de Vie est planté au milieu du jardin comme pour nous rappeler les Mains du Créateur. L’Arbre de Vie à Noël, peut nous aider à comprendre que l’humanité est au coeur du jardin planétaire et que Celui par qui le jardin fut créé vient aussi l’habiter avec nous. Il se révèle dans la fragilité d’un nouveau-né. Avec Lui, conscients de notre propre fragilisation augmentée par le désastre écologique, nous pouvons renaître et répondre à l’urgence de la sauvegarde de notre Planète, notre «maison commune», et agir pour la Paix.

Joyeux Noël, à la Réunion et sur notre planète !

Fr. Jean-Denis Ferrere o.p.

Le Directeur d’antenne de Radio Arc en Ciel