information radio arc en ciel

BULLETIN Mars 2018



Porter sa croix… pour ressusciter.

Le Baptême nous rappelle toujours que nous sommes plongés dans la mort et la résurrection du Christ.
C’est le mémorial que les chrétiens célèbrent particulièrement toute la Semaine Sainte, précédée du dimanche des Rameaux et de la Passion, et qui éclate avec la lumière de la Résurrection le jour de Pâques, Au coeur de ces célébrations il y a la Passion du Christ - qui va l’entrainer jusqu’au Calvaire avec sa croix.
Jésus avait souvent dit dans ses rencontres avec ceux qui venaient l’écouter. Si quelqu’un veut venir après moi, qu’il renonce à lui-même, qu’il se charge de sa croix, et qu’il me suive.»
et aussi, cette parole :
«Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos. Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de coeur, et vous trouverez le repos. Oui, mon joug est facile à porter, et mon fardeau, léger.» En montant vers le calvaire, les évangiles nous rapportent un moment important, peut-être inattendu : Les soldat demandent à Simon de Cyrène de porter la croix de Jésus.
Cette rencontre est un enseignement pour nous. Jésus dans ce moment le plus difficile pour lui, de souffrance et d’humiliation - les deux à la fois, s’est laissé aidé. Simon a pris la Croix de Jésus ! C’était un ordre des soldats, c’est vrai ; mais qu’elle n’aura pas été la joie de Simon lorsqu’il qu’il apprendra qu’il a porté la croix de Christ.
Porter sa croix, chacun peu comprendre ce que cela signifie ; tous ce que cela peut signifier lorsque La plupart des représentations de cette montée vers le Golgotha montrent Simon de Cyrène prendre la partie arrière de la Croix de Jésus. Mais ce n’est pas la seule façon de représenter. Certaines représentations montrent Jésus se laisser épauler par Simon, et d’autres encore nous montrent Simon, prendre entièrement la Croix de Jésus et marcher derrière lui.
A regarder de plus près, non seulement cette intervention demandée à Simon de Cyrène était inattendue, mais on peut se poser la question, pourquoi Jésus s’est laissé aider ? Il avait pourtant dit au Jardin de Gethsémani, que s’il voulait, son Père lui aurait envoyé une armée céleste pour l’aider.
Il accepte pourtant l’aide de Simon de Cyrène – Simon Pierre ayant déserté d’ailleurs ! Le cyrénéen était pourtant un étranger sur cette terre de Jérusalem, un esclave peut-être. C’est l’aide de cet homme que Jésus accepte.
Suivre le Christ, c’est prendre notre croix et aussi prendre sa croix, celle qu’il a portée seul et aussi pour un bout du chemin, avec Simon de Cyrène. Mais dans la Foi, c’est une seule Croix que nous choisissons, et nous la portons dans beaucoup de situations ou de relations. Et la porter avec le Christ devient un chemin vers la Résurrection. Lorsque la lumière éclate au coeur et à l’intime de notre vie. Où nos croix prennent sens dans son chemin de Miséricorde. Bonne Semaine Sainte, Joyeuse Pâques.

Fr. Jean-Denis Ferrere o.p.

Le Directeur d’antenne de Radio Arc en Ciel